L’invisible de Robert Pobi

Ma note : Coup de cœur

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : L’invisible
Auteur : Robert Pobi
Éditeur grand format : Sonatine
Date de sortie grand format : 10 mai 2012
Éditeur poche : Points
Date de sortie poche : 23 mai 2013
Nombre de pages : 477

Résumé : L’agent du FBI Jake Cole revient dans sa ville natale, auprès de son père. Sur place, il est sollicité par la police, dépassée par l’horreur d’un double meurtre extrêmement violent. D’emblée, Jake identifie dans la scène de crime une signature familière. Celle du monstre qui, trente ans plus tôt, a assassiné sa mère.

Ce que j’en ai pensé

L’invisible de Robert Pobi m’a été chaudement recommandé par plusieurs libraires et lecteurs. Et c’est à mon tour de vous en faire l’article ! Mais attention, soyez bien accroché !

Jake Cole est un agent atypique du FBI. Ancien alcoolique, toxicomane, héroïnomane, tatoué entièrement… il n’a carrément pas le profil propret des agents en costard qu’on voit dans les films et séries. C’est pourtant un des meilleurs profilers du Bureau. Alors quand il rend visite à son père qu’il déteste et qu’il se retrouve à enquêter sur un double meurtre sanglant dans sa ville natale, c’est une chance pour la police locale !

Une femme et son fils sont retrouvés entièrement écorchés. Qui est responsable de ce massacre ignoble ? Le père de Jake semble avoir une piste mais la démence d’Alzheimer prend le dessus et les indices sont faibles. Indéniablement, les meurtres qui s’enchaînent et la menace qui gronde sont liés au passé de Jake. La tornade la plus puissante de rous les temps approche et n’aide pas les enquêteurs. Mais elle contribue grandement à rendre l’atmosphère de lecture de plus en plus oppressante !

Menée tambour battant par Jake et ses camarades d’école devenus flics, l’enquête nous promène le long d’un chemin tortueux et torturé semé d’embûches ! Une descente aux enfers haletante et ultra addictive. Le final, surprenant et explosif, a achevé de me conquérir !

Bref, un thriller coup de cœur puissant, macabre, haletant. Un page-turner au final majestueux !