Jamais d’eux sans toi d’Alex Sol

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Jamais d’eux sans toi
Auteur : Alex Sol
Éditeur grand format : Autoédition
Date de sortie grand format : 5 novembre 2019
Nombre de pages : 390 pages

Résumé : Vous êtes Karen.

Imaginez que vous pensiez avoir enterré le plus gros secret de votre vie dix ans auparavant. Que depuis, pas un jour ne se passe sans que vous ne regardiez par-dessus votre épaule, alerte au moindre danger, au moindre soupçon. Imaginez que votre fille Judith est désormais tout ce qu’il vous reste. Que feriez-vous, alors, si au beau milieu de la nuit, le drame frappait de nouveau à votre porte ?

Le laisserez-vous entrer ?

Ce que j’en ai pensé

« Vous vous étiez attendue presque à tout, mais pas à ça. » Cette citation pourrait être ma chronique mais ça ferait un peu court, non ?

Cet excellent thriller psychologique d’Alex Sol prend aux tripes ! Le « vous » de narration intègre le lecteur dans le récit autant que le « tu ». Au début j’ai trouvé ce style un peu perturbant ne sachant pas qui parlait mais on s’y fait vite et ça devient très rapidement fluide. L’écriture de l’auteure, rythmée et acérée, n’y est pas pour rien !

Cette histoire nous est racontée sous forme de passé/présent. Aujourd’hui, Karen vit seule avec sa jeune ado Judith. Elle est styliste et elles ont leur petite routine bien rodée. Mais Karen est constamment sur le qui-vive. Sa fille la penserait paranoïaque si elle savait toutes les précautions prises. Est-elle folle ? Son passé qui se dévoile chapitre après chapitre répondra à cette question.

Avant, Karen vivait une parfaite union avec Celynen. Ils sont tous les deux irlandais débarqués en France dans un petit patelin. Amoureux depuis le lycée, leur idylle avance chaotiquement jusqu’au drame : Celynen disparaît un jour avec Maggie, leur aînée. Depuis Karen attend leurs retours et guette.

Alex Sol frappe fort avec ce thriller psychologique domestique très violent (mais jamais sans nécessité). Vous le savez, j’aime quand ça tabasse et secoue, quand ça révulse, mais pas pour du voyeurisme. Et là c’est un coup de maître et un coup de poing ! Les sujets abordés sont inhumains et ça m’a remué bien comme il faut !

Bref, un thriller trash comme je les aime, qui dénonce des sujets encore trop présents dans nos vies. Un roman qui marque !