[Flashback 2016 – 12/36] La part des ténèbres de Stephen King

Résumé de l’éditeur

Les funérailles de Georges Stark avaient été dignes de lui : toute la presse en avait parlé comme elle avait toujours parlé de sa vie d’écrivain célèbre, auteur d’effroyables romans noirs.
Pourtant, vivant, il ne l’avait jamais été vraiment puisque George Stark n’était que le pseudonyme – trop encombrant – de Thad Beaumont. Ces funérailles fictives avaient été un spectaculaire coup médiatique. Et si Georges Starks s’était incarné pour de bon ? Quand on a signé les thrillers les plus violent, se venger du double qui vous a « assassiné » est un vrai plaisir…

Ce que j’en ai pensé

La part des ténèbres est un roman qu’on pourrait considérer comme semi autobiographique de Stephen King qui a longtemps écrit sous le pseudonyme Richard Bachman pour contrer son éditeur qui ne lui permettait pas de publier autant qu’il produisait. Il s’est fait démasquer un jour et a dû « tuer » Richard Bachman pour continuer à écrire sous son vrai nom uniquement.

Vous comprendrez donc, fan de Stephen King, que vous devez lire ce roman pour vous rapprocher de votre auteur préféré ! Entre la réflexion sur la dualité, la part d’ombre de chacun, et les difficultés d’un écrivain, tout est là pour comprendre encore mieux l’auteur. Les non-fans aussi vous pouvez le lire hein, ça reste un King bien sympa qui se place plutôt du côté fantastique de la Force.

Ici, Thad Beaumont, qui écrit sous un pseudonyme, décide un jour de tuer ce double, Georges Stark. Sauf que dans un Stephen King, on ne tue pas si facilement un personnage imaginaire et inventé. D’ailleurs, l’est-il vraiment ?

J’ai aimé tout le roman, pour les thèmes abordés et bien approfondis, la ressemblance avec l’histoire de Stephen King et Richard Bachman et comme d’habitude, le style, les personnages bien construits, le suspense et la tension qui monte page après page. Par contre, j’ai moins appréciée la fin que j’ai trouvée trop fantastique/science-fiction pour moi. Mais cela n’a pas gâché le reste de ma lecture 🙂

Ma note : 4/5