Psycho killer d’Anonyme

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Psycho Killer
Auteur : Anonyme
Éditeur grand format : Sonatine
Date de sortie grand format : 17 octobre 2013
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie poche : 1er octobre 2014
Nombre de pages : 408 pages

Résumé : Tout semble paisible à B Movie Hell (« L’Enfer du film de série B »). Jusqu’à ce qu’un tueur mystérieux – sous un masque en forme de crâne surmonté d’une crête rouge – se mette à assassiner très tranquillement certains habitants de la ville. Le FBI confie l’affaire à Milena Fonseca et Jack Munson, dit le Fantôme, deux spécialistes des opérations clandestines. Mais bientôt des liens apparaissent entre cette terrifiante série de meurtres et un projet top secret du Département d’État. Les habitants de B Movie Hell sont bien résolus à mettre fin eux-mêmes et sans l’aide de personne à cette situation cauchemardesque… Un thriller drôle et saignant, bourré de références cinématographiques, hommage aux séries B et films d’horreur, par l’auteur de la tétralogie consacrée au Bourbon Kid (Le Livre sans nomL’Œil de la lune…).

Ce que j’en ai pensé

T’aimes Tarantino et Rodriguez ? Planète Terreur ? Tu veux du barré total ? Psycho killer est pour toi !

À B Movie Hell (le nom du bled), un serial killer sévit et découpe dans des scènes bien sanglantes la majorité des habitants de cette ville.

Bourré de références de culture pop, cinématographique, musicales, ce roman est une pépite pour la génération Terminator, Dirty Dancing, Total Recall et Backstreet Boys ! Deux agents du FBI sont discrètement envoyés pour arrêter ce bain de sang. Mais l’affaire est plus complexe qu’il n’y paraît. Bébé, la plus jeune pute du Minou Joyeux, le bordel de la ville, est au centre de l’action. Et accessoirement fan de Dirty Dancing.

J’avais lu Le livre sans nom du même Anonyme (il paraît que c’est vraiment pas Tarantino) et je n’avais pas voulu poursuivre mais là j’en veux encore plus !! Je vais me pencher sur la suite de la saga ! Ce petit hors série m’a remise en appétit !

Bref, c’est sanglant, plein de massacres, de clichés, de références qu’on repère ou pas (j’en ai forcement raté mais j’ai adoré celle de Coyote Girls !). C’est trash comme un film de Rodriguez. Le kiff !