À cache-cache de M. J. Arlidge

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : À cache-cache
Auteur : M. J. Arlidge
Éditeur grand format : Les Escales Noires
Date de sortie grand format : 13 février 2020
Nombre de pages : 384 pages

Résumé : Victime d’un coup monté, Helen Grace est désormais seule face à elle-même.

Parviendra-t-elle à sortir vivante de la prison de Holloway ?
Pour Helen Grace, la meilleure inspectrice d’Angleterre, la chute est vertigineuse : accusée de meurtre, enfermée aux côtés des criminelles qu’elle a fait condamner, elle doit désormais survivre jusqu’au procès et prouver, d’une façon ou d’une autre, son innocence.
Quand un corps est retrouvé mutilé dans la cellule voisine, cette situation étouffante se transforme en véritable cauchemar. Il lui faut à tout prix arrêter l’assassin… avant qu’elle ne soit sa prochaine victime

Ce que j’en ai pensé

Le voici enfin ! Le tant attendu sixième tome des aventures et enquêtes d’Helen Grace, la flic de M. J. Arlidge ! Après le fracassant (et gros coup de cœur) Am Stram Gram, Il court il court le furet, La maison de poupée, Au feu les pompiers et Oxygène, À cache-cache est enfin arrivé en France !

Attention, ce tome est fortement lié au précédent, encore plus qu’aux autres. Mais je vais garder un flou voulu pour que vous puissiez tous lire cette chronique sans spoil.

À la fin d’Oxygène, on a laissé Helen Grace en fâcheuse posture. À cache-cache reprend l’intrigue là où on l’a laissée il y a quelques mois. Le suspense a assez duré. On veut savoir ! Et on en aura pour notre argent !

On retrouve encore et toujours les ingrédients chers à l’auteur et qui fonctionnent et fabriquent un page-turner de dingue : des chapitres de quelques pages et centrés sur des personnages différents. La seule envie c’est de tourner et tourner les pages pour avancer dans cette intrigue encore une fois folle ! J’ai dévoré ces 300 et quelques pages en 24h chrono !

Helen se retrouve avec un cadavre sur les bras. Elle mène l’enquête, en sous-marin, parce que c’est dans ses gènes et plus fort qu’elle mais aussi pour sauver sa peau. On connait quelques personnages secondaires et on en retrouve d’autres, toujours savamment élaborés. Ce tome est très centré sur l’histoire d’Helen et nous donne des clefs que nous n’avions pas encore.

Dans un univers plus particuliers que d’habitude, Helen est poussée dans ses retranchements et va, si c’était encore possible, puiser encore plus loin au fond d’elle-même pour résoudre cette enquête vitale pour elle et son avenir !

Sans pouvoir en dire plus sans rien dévoiler, je ne peux que vraiment vous inciter à lire cette série, dans son entier. Tous les tomes ont été des excellents lectures. Am Stram Gram est un thriller psychologique d’une puissance dingue. Les autres sont très légèrement en-dessous mais au-dessus de bien d’autres romans du même genre. Cette saga dans son ensemble est un coup de coeur pour moi. Je suis une fan absolue de M. J. Arlidge et j’ai déjà hate de lire le septième tome même si je sais qu’il me faudra de la patience !