Erectus de Xavier Müller

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Erectus
Auteur : Xavier Müller
Éditeur grand format : XO Éditions
Date de sortie grand format : 8 novembre 2018
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 2 janvier 2020
Nombre de pages : 512 pages

Résumé : Et soudain l’humanité se mit à régresser…

À Richards Bay, en Afrique du Sud, c’est le choc. Un homme s’est métamorphosé. Il arbore des mâchoires proéminentes, est couvert de poils, ne parle plus. Bientôt, à New York, Paris, Genève, des Homo erectus apparaissent en meutes, semant la panique dans la population. De quel virus s’agit-il ? Que se cache-t-il derrière cette terrifiante épidémie ?
Une scientifique française se lance dans une course contre la montre pour comprendre et freiner cette régression de l’humanité. Partout, la question se pose, vertigineuse : les erectus sont-ils encore des hommes ? Faut-il les considérer comme des ancêtres à protéger ou des bêtes sauvages à éliminer ?

Ce que j’en ai pensé

En ce moment je suis avide de romans de fin du monde, ambiance postapocalyptique. Erectus est LE roman parfait !

Tout commence comme dans Jurassic Park : de la science (mais abordable pour le commun des mortels), un éléphant porteur d’une étrange maladie dans un refuge animalier, une paléontologue brimée par le monde de la science avec ses idées farfelues qui quitte son site de fouilles archéologiques pour un mystère scientifique et génétique… En Afrique du Sud, un virus a fait régresser un éléphant en gomphotherium et cela inquiète terriblement le dirigeant du refuge et les organisations sanitaires.

Anna Meunier, la paléontologue, aidée de hauts directeurs de l’OMS comprennent vite que le virus se propage. Une alerte mondiale est donnée, mais trop tard. Ce virus qui devait se contenter de contaminer les plantes et les animaux a réussi à toucher l’Homme avant d’être contenu. Et là c’est l’escalade ! On reste quasi constamment du côté des chercheurs, des scientifiques et des politiques, des prises de décisions, des hypothèses, des paniques… Un roman bien d’actualité avec le coronavirus qui traîne dans le monde. Celui du roman, fait régresser son hôte de plusieurs millions d’années. Les humains atteints du virus deviennent des Homo Erectus. Sauvage, poilus, comme à l’époque ! De quoi observer de nos jours l’évolution de nos ancêtres. Mais attention, tel un animal sauvage, si l’Erectus se sent en danger, il se défend !

Le récit est très cinématographique et hyper rythmé ! Je ne me suis pas ennuyée une seconde même pendant les débats à l’ONU ! L’auteur nous livre un roman catastrophe du point de vue des dirigeants. Les infectés se comptent par dizaines, puis centaines puis milliers… mais c’est surtout les décisions qui sont analysées. C’est ce que j’ai trouvé de plus effrayant dans ce roman.

Xavier Müller est docteur ès sciences. Il se passionne pour l’écriture de romans scientifiques où l’impossible devient possible. Sa note en fin de récit est assez édifiante !