Derniers sacrements de M. J. Arlidge

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Derniers sacrements
Auteur : M. J. Arlidge
Éditeur grand format : Les Escales Noires
Date de sortie grand format : 7 novembre 2019
Nombre de pages : 464 pages

Résumé : Elle entend leurs cris. Elle ressent leur peur. Elle est désormais leur seul espoir.
Don ou malédiction ? D’un simple échange de regards, Kassie est capable de voir quand et comment vous allez mourir. Un lourd fardeau à porter pour une jeune fille de quinze ans.
Elle croise la route d’Adam Brandt, brillant psychologue, alors qu’une série de meurtres frappe Chicago. Kassie semble toujours avoir un lien avec les victimes. Coïncidence malheureuse ou terrible manipulation ?
Intrigué par cette adolescente un peu perdue, Adam est tenté de croire à ses troublantes déclarations. D’autant que le danger se rapproche et que Kassie est la seule à savoir où il va s’abattre.

Ce que j’en ai pensé

Quand M. J. Arlidge sort un bouquin, mon réflexe est de sauter dessus ! Imaginez donc ma frustration en 2019 quand son dernier roman sort en exclusivité France Loisir (j’étais à la limite de prendre un abonnement !). Ouf ! Il est sorti chez son éditeur français habituel, Les Escales, quelques mois plus tard !

Quel plaisir de retrouver la plume incisive de l’auteur ! Ce roman est indépendant des aventures d’Helen Grace. Bon, bien sûr elle m’a manquée au fil des pages. L’addiction était légèrement moins marquée au début malgré un rythme effréné, des personnages géniaux et bien construits, une enquête folle et un tueur machiavélique. Sans Helen, c’est autre chose.

Et si finalement ce sentiment de manque n’était pas grave ? C’est ce que je me suis dit après quelques pages et prise dans le récit et les chapitres qui défilent. Parce que oui, les ingrédients sont les mêmes mais ça marche de romans en romans. Que ce soit pour la saga Helen Grace ou ce one shot.

J’ai suivi avec délectation Adam et Kassie à Chicago (oui on quitte aussi l’Angleterre dans ce roman). Deux personnages que j’ai aimé découvrir et voir avancer au fil des pages. Kassie, 15 ans, voit la mort des autres si elle vous regarde dans les yeux. Un don hérité de sa grand-mère polonaise. Et quand elle voit un massacre dans les yeux d’un homme croisé dans la rue, elle veut tout faire pour le prévenir et tenter de le sauver, quitte à lui sauter et hurler dessus juste devant les flics. Adam est psychologue et travaille beaucoup avec les prisons et centre de détention. Il est appelé pour une consultation avec Kassie, mineure, qui ne peut pas être interrogée sans passer par la case psy avant. Et c’est le déclic pour cet homme à la vie bien rangée qui veut absolument aider. Ses croyances mathématiques ne cèdent pas aux déclarations dingues et aux visions et présages de mort et pourtant il ne peut s’empêcher de vouloir aider Kassie dans sa quête.

Alors j’en redemande ! Vivement le prochain M. J. Arlidge ! Avec ou sans Helen (mais pas trop longtemps sans elle quand même hein !)