Je ne suis pas un monstre de Carme Chaparro

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Je ne suis pas un monstre
Auteur : Carme Chaparro
Éditeur grand format : Plon
Date de sortie grand format : 26 septembre 2019
Nombre de pages : 320

Résumé : 24 décembre. Un enfant disparaît dans un centre commercial de Madrid.
Même lieu et même mode opératoire qu’une ancienne affaire : l’enlèvement de Nicolás Acosta deux ans plus tôt. Et si tout recommençait ?
L’inspectrice Ana Arén, qui a failli lors de l’enquête précédente, se lance à corps perdu dans une course contre la montre pour retrouver le petit garçon. Mais certains journalistes viennent contrarier son enquête, avides de scoops et d’audience.
Les fausses pistes s’enchaînent, les rumeurs enflent et les politiques s’en mêlent. La ville tremble, sans répit, devant la menace d’un tueur en série, d’un prédateur à l’affût des proies qu’il veut faire siennes.
Alors que la vérité est sur le point d’éclater, l’inspectrice se retrouve face à une effroyable réalité qui pourrait la consumer.

Ce que j’en ai pensé

Moi lire une histoire de Noël ? Alors que je n’aime pas Noël ? Non non ! Mais quand le pitch démarre par un enlèvement d’enfant le 24 décembre d’un coup ça m’intéresse vachement plus !

Encore un thriller psychologique d’enlèvement d’enfants et en plus par un croque mitaine ? Oui ! Mais il vaut le détour et sort du schéma habituel. Le croque mitaine, c’est le fameux Slender Man. Une légende urbaine née sur Internet avec une photo trafiquée et postée sur un forum. C’est devenu un mythe et certains disent avoir vraiment cette silhouette filiforme sombre et dangereuse.

Carme Chaparro est journaliste espagnole et son premier roman est bien écrit. Il suit les codes du thriller, peut-être un peu trop propret, avec du suspense où il faut quand il faut, des pistes qui tombent à l’eau, une flic, Ana Arén copine avec une journaliste, Inés, et une vieille affaire non résolue d’enlèvement d’enfants au même lieu, même centre commercial (quand on vous dit de faire vos achats de Noël en avance) deux ans avant. Alors est-ce le même Slender Man, mi-homme, mi-mythe ? Celui qui a échappé à la police avec brio a-t-il récidivé ? Tout l’indique ! Ana, torturée par sa défaite d’il y a deux ans sera-t-elle capable de ne pas prendre l’enquête personnellement ?

Pas mal de cliché mais au final un roman qui sort du lot par quelques surprises, des rebondissements bien placés et une fin que je n’ai pas vues venir ! Un bon moment lecture pour un premier roman !