Rituels d’Ellison Cooper

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Rituels
Auteur : Ellison Cooper
Éditeur grand format : Cherche Midi
Date de sortie grand format : 4 octobre 2018
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 10 octobre 2019
Nombre de pages : 504 pages

Résumé : Washington D.C. Des policiers découvrent le corps sans vie d’une jeune fille dans le sous-sol piégé d’une maison abandonnée. Elle est enfermée dans une cage suspendue. Avec elle, un chiot. Aux murs, d’étranges symboles mayas. Dans le sang de la victime, des traces de DTM, une drogue végétale que certains surnomment la molécule de l’esprit, une drogue rituelle d’Amazonie. L’affaire est immédiatement confiée à l’agent spécial Sayer Altair, spécialiste des neurosciences au FBI. D’autant que les premiers éléments de l’enquête apportent bientôt la preuve de l’existence d’une autre scène de crime et d’une autre victime. D’un autre cauchemar…

Ce que j’en ai pensé

Avec Rituels d’Ellison Cooper, c’est une plongée abyssale dans les méandres du cerveau humain et de sa noirceur. Le mal peut-il se voir sur une IRM et l’analyse d’un cerveau ?

L’héroïne, Sayer Altair, est chercheuse en neurosciences au FBI. Elle est réquisitionnée sur une scène de crime particulière. Une jeune femme est retrouvée morte dans une cage, un chiot faiblement en vie à ses côtés. Sur les murs les enquêteurs trouvent d’étranges symboles et les analyses révèlent que la victime a absorbé une drogue souvent utilisée dans les rites shaman. Crime rituel ? Mystère ! Quand une seconde victime est retrouvée dans les mêmes conditions de détention, le doute nest plus permis : un tueur en série rôde.

Malgré quelques longueurs (non liées à la science qui ne prend pas trop de place et donne un roman accessible à toutes et tous), j’ai beaucoup aimé cette lecture. L’enquête va de mauvaises pistes en mauvaises surprises. Les personnages sont intéressants et bien détaillés. Sayer Altair, depuis le décès de son conjoint, ne vit que pour le boulot et son appartement spartiate et son entourage inexistant en sont l’exemple même. Cette enquête, elle va la vivre jusqu’au bout de ses tripes et intuitions, jusqu’à l’électrochoc. C’est un des personnages forts et psychologiquement passionnant. Son métier atypique est un atout dans cette lecture qui serait bien plus banale sans cet élément.

J’ai eu plusieurs soupçons mais le bon n’est arrivé que juste avant la révélation finale, qui laisse pantois et donnerait presque envie de relire le roman pour voir tous les indices que j’aurai pu dénicher ! Une belle découverte !