Demokratia de Mototo Mase

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Demokratia
Auteur : Mototo Mase
Éditeur : Kaze Editions
Date de sortie : mars 2016
Nombre de tomes : 5 tomes
Nombre de pages : environ 200 pages par tome

Résumé : Fruit de l’émulation entre Taku Maezawa, élève en ingénierie, et Hisashi Iguma, spécialiste en robotique, le concept de “Dēmokratía” semble révolutionnaire : 3 000 personnes, recrutées au hasard sur le web, décideront à la majorité via un réseau social des faits et gestes de Maï. Ce robot d’apparence féminine pourrait ainsi devenir le creuset d’un savoir collectif, la convergence de 3 000 intelligences… Mais l’expérience pourrait aussi révéler qu’à l’épreuve du monde réel, démocratie n’est pas toujours synonyme de raison…

Ce que j’en ai pensé

J’avais adoré Ikigami, une dystopie du même mangaka, Motoro Mase, et quand j’ai vu qu’il avait écrit Demokratia, aussi une dystopie, j’ai foncé ! Surtout que la lecture a été validée par Maître Renard de la librairie parisienne manga/japonaise Le Renard Doré.

Demokratia est un réseau social créé par deux nerds, fou de science et de robotique. Ils fabriquent un humanoïde dont tous les faits et gestes (y compris les sourires) sont choisi par 3 000 personnes sélectionnées au hasard pour s’inscrire sur ce réseau social. Tout est suivi en live par la population japonaise.

Bien sûr, au départ, ce sont des petits tests de levée de jambe mais bien vite l’ampleur de l’ignoble animalité qui sommeille en tout être humain se déverse. Via écran interposé, c’est plus facile en plus (connectez vous sur Facebook toute la violence et vous verrez. Ou lisez Cool Killer tiens).

Comme pour le manga précédent (je n’ai pas vérifié l’ordre de parution), le message est sociétal et humain avant d’être une simple distraction littéraire et une fiction. Cela peut arriver chez nous ou ailleurs. A lire !