Doigt light de Gordon Zola

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Doigt Light
Auteur : Gordon Zola
Éditeur : Le léopard démasqué
Date de sortie : 6 décembre 2012
Nombre de pages : 264 pages

Résumé : Quels sont donc ces cadavres retrouvés vidés de leur sang ? Qui est cette étrange Bella du Saigneur amoureuse d’un vampire ? Et que cache ce mystérieux château des Carpettes perdu au fin fond d’une Transylvanie encore pleine de légendes ? Autant de questions qui vont mettre le commissaire Guillaume Suitaume sur les dents et les rotules !

Ce que j’en ai pensé

Offert par une amie à qui j’avais dit vouloir relire les romans Twilight, ce roman, Doigt Light parodie à merveille l’univers mielleux des romans de Stephenie Meyer. L’auteur, Gordon Zola, un pseudonyme j’espère (ou des parents qui avait eux aussi un sens de l’humour exacerbé), est l’auteur parfait pour cette satyre mémorable !

Je m’attendais à tout mais pas à ça. Quand on dit « parodie », on s’attend à de la grosse détente. Moi en tout cas. J’ai entamé ce roman un soir tard, proche de l’endormissement, juste après la lecture d’un King et je n’ai pas compris ce que j’ai lu. Non pas que l’auteur a une plume pourrave, bien au contraire ! C’est juste qu’il ne faut pas avoir le cerveau lent pour suivre l’envolée littéraire qui attaque dès le premier mot. J’ai remis ma lecture au lendemain et une fois caféinée comme il le fallait, j’ai attaqué cette lecture digne d’une chronique de Stéphane de Groot (la veille au soir avec ma lampe frontale pour ne pas réveiller Madame j’étais comme Nabilla – tapez les deux noms ensemble sur Google et moquez vous sans crainte, d’elle et de moi !). Une fois habituée au style atypique mais envoûtant et jeux de mots, je suis entrée complètement dans cette enquête sanglante de Guillaume Suitaume (voilà le genre).

Son roman C’est pas sorcier Harry me fait de l’œil ! Et son tout dernier sur Picasso m’intrigue également ! Bref, un auteur à suivre et une maison d’édition pas comme les autres que je vais suivre aussi de près !