Birdman de Mo Hayder

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Birdman
Auteur : Mo Hayder
Éditeur grand format : Presses de la Cité
Date de sortie grand format : 4 mai 2000
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 4 octobre 2001
Nombre de pages : 448 pages

Résumé : Dans un terrain vague de la banlieue de Londres, une pelleteuse exhume cinq cadavres de femmes. Un seul lien unit tous ces corps tailladés puis recousus : un oiseau a été enfermé à l’intérieur de chaque cage thoracique.
C’est avec ces meurtres en série que l’inspecteur Jack Caffery inaugure son nouveau poste au Service régional des enquêtes sensibles. Entre l’hostilité de certains collègues, sa vie conjugale étouffante et la tension grandissante avec un voisin qu’il soupçonne d’être responsable de la disparition de son propre frère, Caffery est mis à rude épreuve. Mais l’enquête dont il est chargé est de celles qui font oublier tout le reste.

Ce que j’en ai pensé

Clairement, j’ai lu ce roman a un mauvais moment personnel et je suis passée à côté d’un potentiel coup de coeur ! Mais en outre passant cela, j’ai quand même beaucoup de bonnes choses à vous dire !

Birdman est mon premier roman de Mo Hayder et le sien aussi ! Elle frappe fort dès le premier coup ! Je suis sûre me lancer dans un second roman. J’attends vos conseils en commentaires d’ailleurs !

Celui-ci se déroule dans le Grand Londres, dans le quartier de Greenwich où j’ai vécu 6 mois (on s’en fout mais ça m’a fait un cadre connu et une meilleure immersion). Cinq corps de prostituées sont retrouvés sur un chantier. Les corps semblent avoir été autopsiés et vulgairement recousu en Y. A la réelle autopsie, le légiste et les flics chargés de l’enquête se rendent compte d’un pinson a été placé vivant dans le corps de la victime, à la place du coeur.

Pour lire Mo Hayder, il faut être bien accroché ! Le roman date de 2000 mais a plutôt bien vieilli. Pour l’époque c’était ultra trash et ça l’est encore, j’imagine ce que doivent donner ses romans actuels ! En tout cas pour un tout premier roman et le début d’une série avec le même flic, la barre est placée asssez haute !

Le suspense monte jusqu’au final, hyper prenant, avec des vies en danger et des changements de chapitres et de points de vue qui rendent fou tellement on veut savoir. Excellent page turner !