UK serial killers d’Emily Tibbatts

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : UK serial killers , le livre noir des tueurs en série britanniques
Auteur : Emily Tibbatts
Éditeur grand format : Ring Editions
Date de sortie grand format : 20 juin 2019
Nombre de pages : 377 pages

Résumé : Si les tueurs français et américains ont largement nourri la littérature criminelle et le cinéma, les serial killers d’outre-Manche restaient, jusqu’à ce livre noir, inconnus du grand public.

Dans l’ombre de Jack l’Éventreur, ce sont des hommes et des femmes noyés dans la masse, cannibales, nécrophiles, éventreurs, empoisonneurs, pédophiles et prédateurs qui ont tué et massacré en nombre durant des décennies.

La conférencière Emily Tibbatts, fondatrice du site francophone de référence tueursenserie.org et auteur de dizaines de biographies en ligne de serial killers, fait son entrée en librairie avec les longs portraits immersifs et passionnants des dix plus terrifiants tueurs en série de Grande-Bretagne. UK Serial Killers vous plonge dans leur histoire intime et leur traque, le détail de leurs crimes qui vous fera frémir d’horreur, leurs motivations macabres, les progrès des techniques médico-légales, d’enquêtes… 
Et l’ampleur de ces chasses à l’homme.

Ce que j’en ai pensé

Comme les ouvrages de Stéphane Bourgoin, ce livre est un document non-fictionnel qui met en avant dix vrais serial killers britanniques. On parle beaucoup des autres nationnalités mais en Angleterre, certains ont sévi aussi fortement que les plus connus !

La réalité est terrifiante. Les dix portraits qui défilent sous nos yeux m’ont laissée sans voix. Que ce soit une femme Veuve noire en 1870 ou un couple pédophiles incestueux et meurtriers qui a agit ensemble pendant 20 ans, ou encore un médecin avec plus de 200 victimes à son actif (qui rappelle un récent fait divers avec le médecin anesthésiste qui a tué 24 personnes à Besançon), tous m’ont glacé le sang !

L’ouvrage est divisé en chapitre qui parle chacun d’un tueur ou d’un couple/duo de tueurs. Dans chaque chapitre, une première partie rappelle les faits, les victimes mais aussi la vie de ses personnes avant et pendant les meurtres. C’est peut-être le plus effrayant de chaque partie, voir ces personnes lambdas devenir des machines à tuer. Ensuite, l’auteure, conférencière et qui analyse les comportements des tueurs en série, cherche une explication au pourquoi. Mais en fait si l’auteur des meurtres n’explique pas son geste, on ne peut que spéculer. Heureusement chaque enfant abusé, victimisé à l’école, victime d’un accident… ne devient pas un tueur en série sinon, il y en aurait beaucoup plus ! Enfin, la dernière partie de chaque chapitre, liste les noms, dats de décès et âges des victimes, pour que leur nom à eux reste plus fort dans nos mémoires que celui de leurs assassins.

Pour les fans du sujet, je vous recommande fortement cet ouvrage d’Emily Tibbatts dont je vais suivre de près les parutions et son site francophone http://www.tueursenserie.org/.