Le Cercle de Dave Eggers

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le Cercle
Auteur : Dave Eggers
Éditeur grand format : Gallimard
Date de sortie grand format : 1er avril 2016
Éditeur poche : Folio
Date de sortie poche : 8 juin 2017
Nombre de pages : 576 pages

Résumé : Quand Mae Holland est embauchée par le Cercle, elle n’en revient pas. Ce géant d’Internet relie e-mails, réseaux sociaux et transactions bancaires dans un système universel, clé de voûte d’une société numérique prônant la civilité et la transparence. Mae se passionne pour son nouveau travail – même s’il l’absorbe entièrement, l’éloignant de ses proches, et même si elle s’expose aux yeux du monde en participant au dernier projet du Cercle, une avancée technologique aussi considérable qu’inquiétante… 

Ce qui ressemble d’abord au portrait d’une femme ambitieuse devient rapidement un roman au suspense haletant, qui étudie les liens entre vie privée et addiction aux réseaux sociaux, et interroge les limites de la connaissance.

Ce que j’en ai pensé

Décidémment, j’ai enchaîné les lectures ressemblant à Black Mirror et je crois que celle-ci est la plus proche numériquement parlant ! Déjà le récit colle parfaitement avec un des épisodes de la série et avec un fait réel en Chine : La note sociale (je ne vous en dis pas plus et vous laisser demander à Google de vous effarer si vous n’êtes pas au courant de cette mise en place).

Dans Le Cercle, on assiste au déclin total d’une partie de la société en train de sombrer dans les limbes du web. Surveillance numérique et popularité obligatoire sont les maîtres mots ! Mae, toute jeune, vient d’être embauchée par Le Cercle (genre Google mixé à Facebook). Ils ont le campus qui va bien avec restaurant, salle de sport, piscine et plusieurs bâtiments selon les corps de métier. Elle ne pouvait rêver mieux ! La première journée est cool, elle est félicitée et motivée par ses chefs alors qu’elle n’a encore rien fait (mo-ti-va-tion) et dès le deuxième jour, le boulot commence ! Elle est au Service Client qu’on appelle pompeusement « Expérience Client ». Elle doit répondre aux demandes des utilisateurs. Fastoche ! Sauf que si elle a moins de 95% de satisfaction, elle se fait convoquer. Et les tâches augmentent et elle doit en plus participer le plus activement possible au réseau social… et sa vie est engloutie !

Pire encore quand une nouvelle idée du groupe est lancée et que Mae en devient le cobaye. Et de pire en pire en pire… Franchement un bouquin qui m’a fait me retirer légèrement des réseaux même si je n’y suis que pour partager ma passion littéraire. Je m’étais laissée porter par l’engouement de l’arrivée de Facebook en France mais on ne m’y reprendra plus ! Et j’espère que Trump ne mettra jamais la main sur ce bouquin !!