Alice d’Heidi Perks

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Alice
Auteur : Heidi Perks
Éditeur grand format : Préludes
Date de sortie grand format : 15 mai 2019
Nombre de pages : 448 pages

Résumé : Une enfant disparaît. Deux versions du drame. Une seule vérité. Harriet avait confié sa fille à sa meilleure amie Charlotte pour un après-midi à la kermesse de l’école. Charlotte est persuadée de n’avoir quitté Alice des yeux qu’une fraction de seconde. Le temps pour la fillette de se volatiliser. Dévastée, Harriet ne peut plus envisager de revoir Charlotte. Elle ne lui fera sans doute jamais plus confiance. Mais elle n’aura pas le choix. Car, deux semaines plus tard, les deux femmes sont convoquées par la police pour être interrogées séparément. Il semblerait que chacune d’elles ait des choses à se reprocher…

Ce que j’en ai pensé

Encore un thriller psychologique avec enlèvement d’enfant ? Oui ! Mais, comme bien souvent, même si le thème est récurrent, la manière de l’aborder est toute particulière au roman ! Les bases sont bien évidemment les mêmes. On soupçonne forcément les proches, comme on en a l’habitude.

Harriett n’a jamais lâché sa fille une seule journée. Elle est maman à temps plein mais, aujourd’hui, pour assister à un cours de comptabilité, elle confie la prunelle de ses yeux à sa meilleure et unique amie, Charlotte. C’est le jour de la kermesse et tout le monde est persuadé de passer un moment merveilleux. Sauf qu’Alice disparait subitement et c’est la panique à bord ! S’ensuit une enquête pour la retrouver. Le père d’Alice, Brian est au summun de la colère contre sa femme qui a abandonné sa fille à une « mauvaise mère ». Charlotte s’en prend plein la tronche via les réseaux sociaux. Quelques doutes s’insinuent avec perversion, sur les uns, les autres et leurs relations. Le passé et les secrets arrivent. Jusque là le schéma est classique.

Mais là, j’ai eu la bonne surprise d’un méga twist au milieu du roman. Une demi-surprise car j’avais déjà un soupçon sur le « qui » mais pas le « pourquoi ». La seconde partie est comme un nouveau roman. Les règles changent et on arrive à un final assez surprenant ! La toute toute fin n’est pas de celles que je préfère alors ce n’est pas un coup de coeur. Mais c’est un excellent thriller d’enlèvement d’enfant que je recommande aux fans du genre ! Il y a d’autres thèmes abordés que je ne peux pas spoiler mais c’est un roman complet et terriblement haletant !