Qui a tué le Dahlia Noir ? de Stéphane Bourgoin

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Qui a tué le Dahlia Noir ?
Auteur : Stéphane Bourgoin
Éditeur grand format : Ring Editions
Date de sortie grand format : 30 octobre 2014
Éditeur poche : La Mécanique Générale
Date de sortie poche : 14 janvier 2016
Nombre de pages : 532 pages

Résumé : 15 janvier 1947, Los Angeles.
Le cadavre coupé en deux d’Elizabeth Short, le  » Dahlia Noir « , est découvert sur un terrain vague. Vidé de son sang et lavé. Elle a été gardée prisonnière pendant plusieurs jours afin d’être soumise à d’innommables tortures, tenues secrètes à ce jour par la police de Los Angeles. Aujourd’hui, Stéphane Bourgoin vous dévoile le monstrueux rituel du tueur. L’analyse de la scène de crime et les pratiques hors normes de l’assassin prouvent, sans l’ombre d’un doute, qu’il n’en est pas à son premier forfait.

1934-1950, Cleveland, Ohio.
1939-1940, New Castle et Stowe Township, Pennsylvanie.
Un serial killer mutile et décapite hommes et femmes. Il lave et vide de leur sang les corps de ses victimes. Et il pratique un rituel similaire à celui du Dahlia Noir. Vingt ans d’investigations, une méthode inédite et l’analyse de milliers de  » cold cases  » ont mené Stéphane Bourgoin sur la piste de l’un des pires tueurs en série américains, et lui ont permis d’élucider ce crime légendaire, une hypothèse validée par les célèbres  » profilers  » de l’Académie nationale du F.B.I., à Quantico. L’enquête événement Qui a tué le Dahlia Noir ? nous
livre le résultat de sa quête obsessionnelle.

Ce que j’en ai pensé

Cette enquête est l’une des plus passionnantes que j’ai lue de l’auteur. J’en ai parlé récemment sur le blog, Stéphane Bourgoin est le spécialiste français des serial killers. Il en a rencontré et interviewé 77 tout au long de sa carrière. Le mystère du Dahlia Noir a été une obsession et il a enquêté sur ce cold case pendant une vingtaine d’années. Le résultat de cette enquête nous est livré ici dans cet ouvrage noir et glauque.

On y retrouve des documents inédits, conservés par la police américaine et le FBI, le rapport d’autopsie par exemple, des faits sur la vie de la victime, Elisabeth Short, des liens avec d’autres affaires non-élucidées… Bref, en 500 et quelques pages, illustrées de quelques photos (âmes sensibles, s’abstenir), Stéphane Bourgoin nous raconte le cheminement de sa résolution du meurtre du Dahlia Noir. Sa solution a été validée par le FBI et Quantico.

Fans de polars ou d’enquêtes, ce livre est fait pour vous ! Avant de m’y plongé, j’ai lu le roman de fiction de James Ellroy et j’ai adoré lire les deux oeuvres dans la foulée.