Atom[ka] de Franck Thilliez

Ma note : 4,75/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Atom[ka]
Auteur : Franck Thilliez
Éditeur grand format : Fleuve Editions
Date de sortie grand format : 11 octobre 2012
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 3 octobre 2013
Nombre de pages : 608 pages

Résumé : URSS, 1986. Hommes, terres, bêtes… l’atome a tout ravagé. Mais de Tchernobyl vient de s’échapper un mal plus terrible encore…
Paris, vingt-six ans plus tard. La scène de crime n’est pas banale : un journaliste mort de froid, enfermé dans son congélateur. À quoi travaillait-il ? Franck Sharko et Lucie Henebelle, de la Crim’, remontent la piste… Elle les mènera au cœur de l’enfer, là où, au nom de la science, l’avenir s’écrit en lettres de sang.

Ce que j’en ai pensé

Ce roman est ma onzième lecture des romans de Franck Thilliez et comme à chaque fois, j’ai été conquise ! C’est un roman qui fait partie de la série Sharko/Hennebelle. Nos deux flics préférés s’en prennent encore plein la tronche !

Dans ce roman, c’est la radioactivité que l’auteur va disséquer autour d’une enquête parfaitement bien ficelée. Toutes les périodes y passent entre 1986 et aujourd’hui. Le roman a été écrit pendant la catastrophe de Fukushima, qui y est cité, mais c’est plutôt Tchernobyl qui est au centre du récit et de l’enquête ! Le sujet de l’atome, la radiation, les effets néfastes sur les populations des pays entourants Tchernobyl à l’époque et de nos jours encore, Franck Thilliez n’a rien oublié. Le travail de documentation est tel que parfois j’en oubliais le côté fictif et je ne pensais qu’à cette catastrophe. Un rappel historique nécessaire car tristement toujours d’actualité. Des questionnements sur le nucléaire et bien sûr une mise à mal habituelle pour Franck Sharko et Lucie Hennebelle qui, comme d’hab, se donnent corps et âme dans la traque du Mal.

En parallèle, une seconde enquête, menée en sous-marin par Sharko en solo nous rappelle quelques mauvais souvenirs des enquêtes et des malheurs de sa vie d’avant. Il y a des clins d’oeil plus ou moins appuyés aux romans précédents mais vous pouvez sans souci lire celuici sans avoir lu l’intégrale de Franck Thilliez. On en apprend un peu plus sur cette homme peu bavard et j’ai hâte de lire la suite de leurs aventures !