Sex doll de Danielle Thiery

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Sex Doll
Auteur : Danielle Thiery
Éditeur grand format : Flammarion
Date de sortie grand format : 1er mai 2019
Nombre de pages : 416 pages

Résumé : À Paris, l’ouverture d’un hôtel de passe 2.0, dont les pensionnaires sont des poupées de silicone, ne fait pas l’unanimité. Son jeune propriétaire, précurseur sur le marché du sexe, n’avait pas imaginé les réactions violentes que sa start-up provoquerait…
Dans le même temps, l’Office, dirigé par la commissaire Marion, est confronté à une série de meurtres atroces. Trois femmes sont retrouvées mutilées, des parties de leur corps trafiquées afin d’en faire des créatures parfaites.
La psycho-criminologue Alix de Clavery, dont l’expertise est indispensable sur ce dossier, a mystérieusement disparu. Si Marion devine que ces affaires sont liées, elle n’imagine pas à quel point.
De Paris au Japon, elle traque ce Docteur X qui l’obsède depuis quinze ans.

Ce que j’en ai pensé

Je découvre la plume de Danielle Thiery avec ce 14e tome des enquêtes d’Edwige Marion et ce qui est sûr c’est qu’il va falloir que je rattrape les 13 premiers !

Danielle Thiery a été la première femme commissaire divisionnaire en France. Elle a sans contexte l’expérience de terrain et de nombreuses enquêtes pour s’inspirer dans ses romans. Je l’ai rencontrée pour la première fois à Saint-Maur en poche l’année dernière et j’irai de nouveau la voir à son stand cette année !

Sex doll aborde un thème tabou et secret. Depuis quelques temps, les maisons de passe proposant des poupées au lieu de femmes émergent en France. Le concept cartonne déjà au Japon et en Europe. L’idée de s’en servir de base pour un polar est excellente ! En plus dune enquête palpitante, on se retrouve confronté à une l’émergence d’une tendance qui en dit beaucoup sur la société actuelle et on plonge dans le plus malsain de l’Homme.

J’ai adoré le personnage d’Edwige Marion et j’ai hâte de la connaître à ses débuts, d’autant plus que j’ai commencé par la fin. Je suis intriguée de l’évolution qu’elle a pu avoir et des enquêtes précédentes dont certaines ont été citées dans ce volume.