Miss Peregrine et les enfants particuliers : La bibliothèque des âmes – Tome 3, de Ransom Riggs

Warning : Si vous n’avez lu ni le tome 1, ni le tome 2 de Miss Peregrine, ne lisez pas cet article si vous ne voulez pas être spoilé 😉 

 

Résumé de l’éditeur

Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres. Ils retrouvent leur trace grâce au flair aiguisé d’Addison, l’illustre chien particulier doué de parole. Bientôt, au bord de la Tamise, ils font la connaissance de Sharon, un géant bourru qui, moyennant une pièce d’or, propose de leur faire traverser le fleuve. Ils rejoignent ainsi l’Arpent du Diable, une boucle temporelle à la réputation effroyable où séjournent les particuliers les moins recommandables, où pirates et malfaiteurs commettent leurs forfaits en toute impunité. Jacob et Emma ne se sont pas trompés : l’ennemi a bien établi son QG dans l’Arpent, derrière les murs d’une forteresse imprenable…

Ce que j’en ai pensé

J’ai lu les trois tomes de Miss Pérégrine en alternant avec les volets d’Harry Potter, pour terminer Miss Peregrine avant la sortie française au cinéma de l’adaptation de Tim Burton (le 5 octobre) et avant la sortie française du dernier volet des aventures d’Harry Potter, prévue le 14 octobre. J’ai passé les mois d’août et de septembre dans un univers magique et particulier, deux univers miroirs, avec des ressemblances et des différences.

Les similitudes m’ont vraiment frappée à partir de ce troisième tome :

  • Dans les deux histoires nous retrouvons des enfants avec des aptitudes extraordinaires.
  • Les deux principaux héros des deux œuvres ont tous les deux la capacité de communiquer avec les monstres à leurs trousses.
  • Leur deux professeures (deux femmes grandes, fines, anglaises et strictes) peuvent se transformer en un animal.
  • Dans les deux univers, les particuliers/sorciers doivent se cacher des « normaux » et vivent dans des lieux dissimulés et invisibles par le commun des mortels.
  • Enfin, dans ce dernier tome de Miss Peregrine, nos trois héros (encore une similitude) se font aider par un géant (…) qui a été mis à l’écart du monde particuliers à cause de certaines actions dans son passé (…)

J’aurai peut-être dû lire ces romans à des moments différents, pour éviter d’être vraiment dérangée par ses éléments majeurs identiques. En les notant noir sur blanc (gris clair sur blanc :D) et en les détaillant dans cet article, j’ai un peu l’impression d’avoir lu une copie d’une histoire qui a fait un tabac dans le monde entier. Sans parler non plus de plagiat (le scénario est différent), j’ai quand même un petit arrière goût de m’être fait voler cette histoire que j’avais hâte de lire.

Une fois cela exposé, mon avis reste malgré tout positif (j’aime bien râler même (surtout ?) avec ce que j’apprécie 😉 ). Ce livre-ci aussi est constellé de photos vintages qui illustrent des personnes des lieux particuliers. Je les ai découvertes avec autant de plaisir au fur et à mesure de ma lecture.

J’ai préféré ce tome au second. Je l’ai lu en à peine plus d’une journée (j’aime le dimanche). On découvre un nouvel endroit et une nouvelle quête pour nos héros. Les voici dans l’Arpent du Diable (aka l’Allée des Embrumes dans Harry Potter), une boucle où sont concentrés tous les particuliers au mauvais fond. Un repère de méchants. Il y a des magasins de trafic de particuliers, des gens louches, des dealers, des lieux franchement pas fréquentables… et le repère des Méchants !

Les rebondissements s’enchaînent un peu moins vite que dans le tome 2 et nous laissent le temps de souffler et d’apprécier l’avancée, semée d’embûches, de nos trois compères. C’est moins farfelu, mais plus particulier, que dans le volet précédent.

Le dénouement est fort heureusement différent des aventures d’Harry ! Il me restait une soixantaine de pages à lire après l’écriture du début de cette chronique et, libérée de ce qui me dérangeait un peu dans cette oeuvre, j’ai pu terminer, avec grand plaisir, ce bel ouvrage ! Je suis ravie de l’avoir lue. J’ai passé quelques heures agréables dans le monde des Particuliers.

A suivre au cinéma 😉

Ma note : 4/5