Fantazmë de Niko Tackian

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Fantazmë
Auteur : Niko Tackian
Éditeur grand format : Calmann-Lévy noir
Date de sortie grand format : 3 janvier 2018
Éditeur poche : Le Livre de Poche
Date de sortie grand format : 2 janvier 2019
Nombre de pages : 288 pages

Résumé : Janvier 2017, Paris, XVIIIe arrondissement. Le corps d’un homme atrocement mutilé est retrouvé dans une cave. Le commandant Tomar Khan pense d’abord à un règlement de comptes. Le genre d’affaire qui reste en suspens pendant des années, se dit-il. Mais voilà, l’ADN relevé sur les lieux a déjà été découvert sur le corps d’un dealer, battu à mort dans une cave lui aussi. Et bientôt une rumeur court dans les quartiers chauds de Paris, celle d’un tueur insaisissable, un Fantazmë, un « spectre » en albanais, qui s’en prend à la pègre.

Avec cette enquête troublante, Tomar Khan plonge dans des zones d’ombre où s’affronteront inévitablement son devoir de policier et ses sentiments d’être humain.

Ce que j’en ai pensé

Cette lecture a eu une importance toute particulière pour moi. En effet c’était la première lecture de mon nouveau club de lecture noire (toutes les infos à retrouver sur Instagram avec le hashtag #bookclubdeluciole).

J’avais adoré rencontrer Tomar Khan dans Toxique, sa première enquête, et le plaisir a été d’autant plus grand de le retrouver dans Fantazmë. Les deux romans peuvent se lire indépendants l’un de l’autre.

Niko Tackian nous livre ici un récit sombre et terriblement actuel. L’histoire se passe à Paris en 2017 alors que les attentats du 13 novembre sont encore bien présents dans tous les esprits. J’ai aimé que ce ne soit pas le sujet principal mais juste des clins d’oeil. Cela a rendu le récit encore plus réel et poignant. Le fait qu’il se déroule en partie dans mon quartier parisien aussi !

J’ai dévoré les 264 pages du grand format en une journée. Totalement prise dans le récit il m’était impossible de le lâcher ! Tomar Khan est un personnage que j’adore malgré le fait qu’il soit pile le cliché du flic divorcé au sombre passé. Il a un petit quelque chose qui le fait sortir du lot et le cliché est vite oublié ! Tout ça c’est grâce à la plume noire de Niko Tackian !

Vivement le troisième tome !