Irrespirable d’Olivia Kiernan

Ma note : 3,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Irrespirable
Auteur : Olivia Kiernan
Éditeur grand format : Hugo & Cie, collection Hugo Thriller
Date de sortie grand format : 18 octobre 2018
Nombre de pages : 368 pages

Résumé : Irréversible
Dublin. Le docteur Eleanor Costello, scientifique respectée, est retrouvée morte chez elle. Suicide ?

Implacable
À peine remise des coups reçus lors de sa précédente affaire, la commissaire Frankie Sheehan se voit confier l’enquête. La disparition du mari d’Eleanor puis la découverte d’une deuxième et bientôt d’une troisième victime lui prouvent qu’elle est en présence d’un tueur en série. Et que ce tueur aime jouer avec la mort.

Irrespirable
Victimes consentantes, sites BDSM, « near death experiences » , chambres de torture, meurtres filmés et ritualisés : jusqu’à sa confrontation finale avec le tueur, Frankie va s’immerger dans ce que l’âme humaine a de plus noir et de plus pervers. Un noir absolu, malgré les tâches de bleu de Prusse, ce pigment utilisé par Chagall et que l’on retrouve sur les victimes comme une signature.

Ce que j’en ai pensé

Si je devais résumer ma lecture en deux mots, je dirais « simple mais efficace ».

Simple parce qu’on retrouve tous les codes d’un polar, une trame assez classique et des personnages torturés avec un passé qui resurgit pour cette première enquête. Mais malgré tout efficace parce que même si j’ai vu venir certains éléments gros comme une maison, j’ai été prise dans cette enquête mêlant la vie compliquée de Frankie Sheehan et des meurtres maquillés en suicide.

Ce premier roman d’Olivia Kiernan est une belle introduction de commissaire Frankie Sheehan, talentueuse et torturée, qui réussit à démasquer un tueur bien malin grâce à de minuscules indices. Une commissaire qui promet pour les prochains tomes !

Petit bémol : Tout le côté Dark Web et BDSM n’a pas été assez creusé à mon goût, mais vous le savez, j’aime le trash dans mes lectures !