Le miroir des âmes de Nicolas Feuz

Ma note : 4/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Le miroir des âmes
Auteur : Nicolas Feuz
Éditeur grand format : Slatkine & Cie
Date de sortie grand format : 20 août 2018
Nombre de pages : 272 pages

Résumé : Un attentat sans commanditaire, des meurtres sans mobile apparent, l’auteur est à son affaire, il est procureur du Canton de Neuchâtel. Dans ce polar essoufflant, il fait endosser à son personnage principal la robe d’un magistrat qui pourrait être son double si tout n’était précisément double et trouble dans ce Miroir des âmes : les flics, les filles, les politiques, les juges et jusqu’à ce mystérieux tueur en série que la police a surnommé Le Vénitien parce qu’il coule du verre de Murano dans la gorge de ses victimes. Le style est au couteau, l’efficacité radicale. Implacable et précis, comme un détonateur.

Ce que j’en ai pensé

Nicolas Feuz signe son neuvième roman et le premier édité chez un éditeur classique. Procureur de la République en Suisse, il connaît la justice sur le bout des doigts et on le ressent bien dans son roman. Le miroir des âmes est d’une justesse folle !

Le tueur traqué est un assassin mandaté aussi bien par des malfrats que par des personnes hauts placées. On le surnomme Le Vénitien et ce n’est pas à cause de ses origines : il est d’un sadisme rare et sa spécialité est de couler du verre Murano dans la gorge de ses victimes pour les achever. Âmes sensibles, rassurez-vous, après la scène d’ouverture vous serez à peu près tranquille ! L’auteur axe son récit principalement du côté de l’enquête et de la maison close du gros méchant de la ville. Un subtil mélange entre les deux côtés de la Justice ! Magouilles, chantages, vengeances… On n’a pas de quoi s’ennuyer !

Les courts chapitres et le style vif donnent un rythme intense et un page turner infaillible ! Une fois lancé, il vous sera quasiment impossible de le lâcher !