Je t’aime de Barbara Abel

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Je t’aime
Auteur : Barbara Abel
Éditeur grand format : Belfond
Date de sortie grand format : 3 mai 2018
Nombre de pages : 464 pages

Résumé : Après un divorce difficile, Maude rencontre le grand amour en la personne de Simon. Un homme dont la fille, Alice, lui mène hélas une guerre au quotidien. Lorsque Maude découvre l’adolescente en train de fumer du cannabis dans sa chambre, celle-ci la supplie de ne rien dire à son père et jure de ne jamais recommencer. Maude hésite, mais voit là l’occasion de tisser un lien avec elle et d’apaiser les tensions au sein de sa famille recomposée.
Six mois plus tard, Alice fume toujours en cachette et son addiction provoque un accident mortel. Maude devient malgré elle sa complice et fait en sorte que Simon n’apprenne pas qu’elle était au courant. Mais toute à sa crainte de le décevoir, elle est loin d’imaginer les effets destructeurs de son petit mensonge par omission…

Ce que j’en ai pensé

Avec Barbara Abel, la moindre famille lambda se retrouve confrontée au pire des situations familiales. Le plus fort c’est qu’il n’y a pas réellement de « bad guy » dans Je t’aime. Rien que Monsieur et Madame Tout Le Monde et des vies qui s’effondrent. Le roman prend ainsi plus de puissance niveau réalisme et identification, comme dans les autres thrillers « familiaux » de Barbara Abel que j’adore !

Dans Je t’aime, nous suivons une famille reconstituée. Maude a deux enfants et un divorce difficile. Simon, le nouvel amour de Maude, emménage avec sa fille et son veuvage. Cette nouvelle famille vit avec les hauts et les bas classiques pour le modèle familial. Quelques disputes, des liens qui se créent (ou pas) entre les demi-frères et sœurs et un amour naissant entre les deux parents. Tout va pour le mieux jusqu’à ce que Maude tombe un jour sur Alice en train de fumer du shit dans sa chambre. Ses relations avec sa belle-fille sont dures et elle décide de garder le secret pour tisser un lien avec la jeune fille. C’est sans savoir que cela mènera à la mort de deux personnes et l’anéantissement de la famille. Le mensonge va prendre une ampleur phénoménale, la famille va imploser sous nos yeux impuissants et on reste interdits devant ce massacre jusqu’à un final époustouflant !