La liste de nos interdits de Koethi Zan

Ma note : 3,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : La liste de nos interdits
Auteur : Koethi Zan
Éditeur grand format : Fleuve Editions, collection Fleuve Noir
Date de sortie grand format : 11 juin 2015
Éditeur poche : Pocket
Date de sortie poche : 14 septembre 2017
Nombre de pages en poche : 384

Résumé : – Ne pas se rendre seule à la bibliothèque le soir
– Ne pas se garer à plus de six places de sa destination
– Ne pas faire confiance à un inconnu
– Ne pas sortir sans bombe lacrymo
– Toujours repérer les sorties
– Toujours suivre les règles
– Ne jamais paniquer…
ET LA RÈGLE N°1
Ne jamais monter dans la voiture d’un inconnu
Sarah et Jennifer ont tout prévu. Rédigé une liste exhaustive des dangers. Énuméré tous les interdits. Pris toutes les mesures de sécurité pour rendre leur monde plus sûr. Aucun imprévu ne devait pouvoir les surprendre. Mais un soir, elles enfreignent la première règle. Elles prennent un taxi. Dès lors, le cauchemar n’aura plus de fin.

Ce que j’en ai pensé

La liste de nos interdits est une nouvelle histoire d’enlèvement et de séquestration (mon 3 ou 4e roman sur ce sujet). Mais comme pour tous ceux que j’ai lu sur ce thème cette année, je n’ai pas eu le sentiment de lire toujours la même chose. Koeth Zan renouvelle le genre avec un sujet puissant et une histoire d’un point de vue nouveau. En alternant passé et présent, les victimes plus ou moins traumatisées par leur enlèvement 10 ans auparavant, se mettent à enquêter sur leur ravisseur. Entre ce qu’elles ont vécus dans cette cave (et ça va loin dans la torture psychologique) et ce qu’elles doivent (re)traverser aujourd’hui, on se demande comment elles font !

Le simple thème de séquestration s’élargit dans ce récit en abordant un sujet plutôt rare dans les thrillers (et que je garderai secret pour ne pas gâcher votre lecture). Cela donne un petit coup de boost à ce roman aux ficelles très voyantes. Un roman plutôt bien écrit, au schéma qui sort des classiques mais sans grosses surprises pour les amateurs de littérature noire. A mettre dans votre sac de plage cet été (et ce n’est pas péjoratif).