Baby Doll de Hollie Overton

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Baby Doll
Auteur : Hollie Overton
Éditeur grand format : Mazarine, collection Thriller
Date de sortie grand format : 2 mai 2018
Nombre de pages : 368 pages

Résumé : La nouvelle vie de Lily Riser commence un soir d’hiver glacial. Seulement vêtue d’un pyjama, elle passe la porte. Elle serre sa fille dans ses bras. Et se met à courir. Loin de la cabane dans la forêt, loin du père de Sky, de cet homme qui l’a séquestrée pendant huit ans et qui, pour la première fois, n’a pas fermé la serrure. Lily est libre, mais ce n’est pas pour autant que leur calvaire est fini. L’enlèvement et les sévices qu’elle a subis ne l’ont pas seulement marquée à vie, sa disparition a aussi détruit sa famille – surtout sa soeur jumelle qui ne s’est jamais remise de sa disparition. Tous tentent tant bien que mal de reconstruire un avenir, sans se douter qu’ils vont être à nouveau mis à rude épreuve.
Depuis sa cellule de prison, le ravisseur de Lily compte bien punir sa Baby Doll pour sa désobéissance…

Ce que j’en ai pensé

Voilà un roman sur les enlèvements qui sort des sentiers battus ! Contrairement à la plupart des récits du genre, l’histoire se concentre essentiellement sur l’après séquestration.

Lily s’est faite enlever il y a 8 ans et a passé 3 110 jours dans une cave. Un jour, son tortionnaire oublie le verrou et Lily peut s’enfuir. Elle emmène avec elle sa fille et arrive jusqu’à son ancienne maison et son ancienne vie. Ou presque. En huit ans, tout change. Dès les premières pages, on assiste à sa fuite vers la liberté. Tout de suite après le coupable est arrêté et sa recherche n’est pas non plus la partie importante du récit.

C’est donc l’histoire de la reconstruction de Lily. Il faut recréer les liens avec sa famille, sa sœur jumelle, son petit ami de l’époque et surtout sa fille, qu’elle a eu avec son kidnappeur et qui n’a jamais vu personne d’autre que ses deux parents ni vu la lumière du jour. Outre les liens humains, c’est aussi une question de confiance en soi et de santé (8 ans dans une cave, sans parle des sévices subits, la corps n’est pas adapté pour y survivre correctement). Pour suivre tout cela, on alterne les points de vue entre Lily, Abby sa sœur jumelle, Eve leur mère et Rick le kidnappeur. Cela donne un très bon thriller psychologique. Cet « après » est riche en rebondissements entre l’arrestation de Rick, le procès, les secrets de famille… Tout est là pour vous faire passer un excellent moment de lecture !