Boréal de Sonja Delzongle

Ma note : 5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Boréal
Auteur : Sonja Delzongle
Éditeur grand format : Denoël, collection Sueurs Froides
Date de sortie grand format : 8 mars 2018
Nombre de pages : 448 pages

Résumé : Janvier 2017, au Groenland. Là, dans le sol gelé, un œil énorme, globuleux, fixe le ciel. On peut y lire une peur intense. C’est ainsi que huit scientifiques partis en mission de reconnaissance découvrent avec stupeur un bœuf musqué pris dans la glace. Puis un autre, et encore un autre. Autour d’eux, aussi loin que portent leurs lampes frontales, des centaines de cadavres sont prisonniers du permafrost devenu un immense cimetière.
Pour comprendre l’origine de cette hécatombe, le chef de la mission fait appel à Luv Svendsen, spécialiste de ces phénomènes. Empêtrée dans une vie privée compliquée, et assez soulagée de pouvoir s’immerger dans le travail, Luv s’envole vers le Groenland. Ils sont maintenant neuf hommes et femmes, isolés dans la nuit polaire.
Le lendemain a lieu la première disparition.

Ce que j’en ai pensé

Encore un OVNI littéraire ! Si vous cherchez un thriller classique, passez votre chemin. Ce n’était pas l’objectif de Sonja Delzongle et le pari est réussi ! On a des ingrédients de huis-clos oppressant, de thriller climatologique, de récit écologique et de roman noir à suspens. Il y a de tout sauf du banal et assurément, on ne s’ennuie pas ! Au final, en plus du divertissement de la partie thriller, j’ai terminé le roman en remettant en question ma manière d’aborder ma planète et je me suis demandée comment je réagirais en condition extrême de survie. J’aime les romans qui font réfléchir !

Toute la première moitié se concentre sur l’établissement de l’ambiance froide du Groenland. On est complètement immergé dans cette nuit sans fin et glaciale, cloitré dans la base de la mission scientifique qui surveille les dégâts du réchauffement climatique au Pôle Nord. Le réchauffement de la planète, les expériences nucléaires, les hécatombes animales à cause du changement de climat sont la base de ce récit. En parallèle, on suit Luv Svendsen, biologiste, et les misères qui lui arrivent juste avant qu’elle ne soit appelée à rejoindre les scientifiques de la base Artica au Pôle Nord. Une enquête parallèle et qui est plus proche de notre réalité occidentale.

Très vite, les choses dégénèrent. La nuit constante, les soupçons des uns et des autres. L’angoisse monte et les cadavres ou disparitions se multiplient ! Le roman prend une tournure de thriller survivaliste pour toute la seconde moitié. Sonja va loin et nous pousse dans nos retranchements. Et vous, jusqu’où pourriez-vous aller pour survivre ?