Rien de se perd de Cloé Mehdi

Ma note : 4,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Rien de se perd
Auteur : Cloé Mehdi
Éditeur grand format : Jigal Polar
Date de sortie grand format : mai 2016
Éditeur poche : Jigal Polar
Date de sortie poche : Février 2017
Nombre de pages en poche : 296 pages

Résumé : Une petite ville semblable à tant d’autres… Et puis un jour, la bavure… Un contrôle d’identité qui dégénère… Il s’appelait Saïd. Il avait quinze ans. Et il est mort… Moi, Mattia, onze ans, je ne l’ai pas connu, mais après, j’ai vu la haine, la tristesse et la folie ronger ma famille jusqu’à la dislocation… Plus tard, alors que d’étranges individus qui ressemblent à des flics rôdent autour de moi, j’ai reconnu son visage tagué sur les murs du quartier. Des tags à la peinture rouge, accompagnés de mots réclamant justice ! C’est à ce moment-là que pour faire exploser le silence, les gens du quartier vont s’en mêler, les mères, les sœurs, les amis… Alors moi, Mattia, onze ans, je ramasse les pièces du puzzle, j’essaie de comprendre et je vois que même mort, le passé n’est jamais vraiment enterré ! Et personne n’a dit que c’était juste…

Ce que j’en ai pensé

Rien ne se perd est un magnifique roman noir qui traite avec finesse de plusieurs sujets difficiles : les violences policières, le suicide et l’abandon familial.

La plume de Cloé Mehdi est fine et tranchante. Son narrateur est Mattia, un petit garçon de 11 ans dont le père s’est suicidé et dont la mère ne veut plus s’occuper. Il est solitaire, seul enfant dans un monde d’adulte. Son besoin d’amour et de présence humaine est très émouvant. Sa vision des choses est à la fois innocente et violente et une belle claque stylistique !

La société dépeinte par Cloé Mehdi est sombre, très sombre. Les bavures policières, rapidement transformées en faits divers à glisser sous le tapis et bien vite oubliées dans l’actualité mais qui ont de lourdes conséquences sur la vie, les relations, les sentiments, sont parfaitement mises en lumière dans ce roman noir qui met en avant l’importance de l’Humain.

Rien ne se perd a remporté le Prix Mille et une feuilles noires 2017, le Prix Mystère de la critique 2017, le Prix Blues & Polar 2017, le Prix Etudiant du Polar 2016 et le Prix Dora Suarez 2017. Ils sont amplement mérités !