Frappe-toi le cœur d’Amélie Nothomb

Ma note : 3,5/5

Fiche technique et résumé de l’éditeur

Titre : Frappe-toi le cœur
Auteur : Amélie Nothomb
Éditeur grand format : Albin Michel
Date de sortie grand format : 23 août 2017
Nombre de pages : 180 pages

Quatrième de couverture : « Frappe-toi le cœur, c’est là qu’est le génie. » Alfred de Musset

Ce que j’en ai pensé

Cela faisait quelques années que j’avais laissé tomber les romans d’Amélie Nothomb. J’ai trouvé les derniers que j’ai lus assez médiocres, pas assez abouti, pas assez poussé et j’avais plutôt l’impression de lire un livre qui avait été écrit par obligation de contrat avec l’éditeur que pour exprimer un propos ou distraire le lecteur. J’ai tellement aimé la plupart des premiers romans d’Amélie que je ne voulais pas la classer dans les auteurs que je n’aime pas/plus. La dernier lu, Tuer le père, m’avais laissé cet arrière goût d’inachevé.

Cette année, j’ai voulu retenter l’expérience et je n’ai pas été déçue. Frappe-toi le cœur est le 26eme roman d’Amélie Notomb (source : www.amelie-nothomb.com/) et le 17eme que je lis. La qualité n’est pas non plus celles des premiers romans mais le sujet de la jalousie d’une mère pour sa fille et plus largement des relations toxiques entre mère et filles sont intéressants. J’ai apprécié cette lecture dure et touchante. Les personnages sont, comme souvent et comme l’auteure, des personnages haut en couleur et à la limite de la caricature.