Mon premier Saint-Maur En Poche

C’était il y a un mois, les 24 et 25 juin, le grand événement littéraire de l’année, celui que tout le monde attend et qui surpasse Livre Paris en quote de popularité : Le Saint-Maur en Poche cru 2017. Mon premier SMEP, pour mon anniversaire (je sais, j’avais promis d’arrêter). Un week-end de bonheur, dans une bulle littéraire merveilleuse. Des rencontres, des échanges, des fous rire, des dédicaces, de l’émotion…

Je commence donc par un grand merci à Gérard Collard, Jean-Edgar Cassel, Marie Hudelot Verdel et toute l’équipe de La Griffe Noire. Merci aussi à la ville de Saint-Maur. Un merci couplé à un bravo pour l’organisation de ces deux jours d’extase. Merci la Team Gazelle pour toutes les déconnades et un merci en plus à Athénaïs pour le pass presse, le petit plus du week-end ! Bien sûr merci à mes auteurs chouchous qu’on a harcelé tout le week-end 😉 Enfin, merci à ma femme d’avoir décalé ce qui était initialement prévu ce jour-là pour qu’on puisse y aller ensemble, partager notre passion et faire flamber la CB, sous le soleil 🙂

J’ai mis du temps avant de vous raconter mon week-end pour deux raisons. D’abord, je voulais le garder pour moi, savourer le souvenir avant de le partager, relire mes dédicaces, faire durer le week-end en l’étirant au max. Et ensuite et surtout à cause du discours de fin du maire de la ville qui annonce que toutes les bonnes choses ont une fin et que le salon coûte trop cher. No way. Je refuse qu’on m’enlève le SMEP alors que j’y ai à peine goûté et sur des mots lâchés sans prévenir à la fin d’un week-end si intense ! Où qu’il soit l’année prochaine, je serai là pour soutenir le salon ! L’année prochaine sera les 10 ans et j’y crois ! Un salon à taille humaine, qui prône la culture, la littérature, dans une ambiance agréable et bon enfant, où les auteurs sont disponibles pour discuter, ne doit pas disparaître !

Pour cette 9ème édition et me concernant, c’est 48h dans les couleurs folles qui décorent habituellement la librairie de La Griffe Noire, c’est aussi 23 livres achetés (ceux de la photos en tête d’article) et presque tous dédicacés, avec une Claire Favan en forme ! Des dizaines d’auteurs qui ont signés seins et bouquins (sur le t-shirt de la Team of course) et des centaines de souvenirs gravés dans ma mémoire !
Je vous laisse en photo pour la suite et je vous bise 🙂