Charlie de Stephen King

Résumé de l’éditeur

Un homme et une femme font l’objet d’une expérience scientifique ultra-secrète du gouvernement américain sur les pouvoirs psychiques. Tout a été prévu, sauf que cet homme et cette femme auraient un an plus tard une fille : Charlie… Elle a huit ans, elle peut anéantir le monde ; il lui suffit de vouloir… Le pouvoir envoûtant d’un des plus grands romans de Stephen King, le génie de l’épouvante.

Ce que j’en ai pensé

Charlie était la lecture du club de lecture Stephen King de ce mois de janvier 2017 et je n’ai pas accroché. Alors je suis très chagrinée parce que c’est un King. Je ne l’ai peut-être pas lu au bon moment, je ne sais pas. Ou alors il est à ranger dans la même catégorie que Dôme que j’ai aussi trouvé chiant et mou. Quoiqu’il en soit, j’ai trouvé le roman trop lent, les actions pas assez nombreuses et le récit pas assez centré sur Charlie. Il aborde beaucoup trop le père de Charlie et la Boîte, branche de la CIA qui fait des expériences étranges. Je m’attendais à lire quelque chose qui ressemblait plus à son premier roman, Carrie, dont l’héroïne est une adolescente douée de télékinésie. Mais la petite Charlie n’use pas assez de son pouvoir pyrokinésique pour moi ! On n’entre pas assez dans sa tête, ses émotions (mis à part le fait qu’elle culpabilise de faire du mal aux gens).

Heureusement, la fin était plutôt prenante et j’ai vite dévoré les dernières pages. J’ai eu l’impression que toute l’action y était cachée ! Charlie est une petite fille attachante mais, pour une fois, c’est un personnage qui n’est pas assez creusé et les personnages secondaires le sont un peu trop en comparaison.

J’espère que le prochain King saura me convaincre. Le sondage pour la lecture du mois de février est ouvert jusqu’au 31 janvier 2017. Le thème choisi avec Flo and Books est « le King des années 90 ». Allez voter : https://www.facebook.com/groups/568732296635368/

Ma note : 2/5